10 octobre 2009

D'elles en ailes ...

   Hier après-midi, juste après le repas, quand la fatigue enlace, le soleil fait langueur à force de taper sur les fenêtres, le chat se laisse couler tranquillement sur le sol, en flaque vivante, ensommeillée, j'ai ouvert le chemin. Les ailes du désir, vierge de l'histoire ou presque, de la manière de travailler de Wim Wenders, du pourquoi de ce film. Mes paupières ne se sont pas closes une seconde, les voitures, les voix dans la rue, les cris des enfants, rien ne m'a détournée de ces images, de cette... [Lire la suite]
Posté par Souffle erre à 22:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]